Delta Gol 152x158

Bienvenue sur le site du Grand Orient de Luxembourg

 

Willkommen in der Site vom Grossorient von Luxemburg

 

Welkom op de website van het Grootoosten van Luxemburg

 

 

 

 

 

                                                                                                                                               Luxembourg, août 2022

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

                                                Le Grand Orient de Luxembourg                                                                

                                                                                         (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

 

Le Grand Orient de Luxembourg est une association animée par la recherche de progrès pour l'amélioration de l'Homme et de la Société, dans le respect d'une Tradition héritée des fondateurs de la Franc-Maçonnerie.

Le Grand Orient de Luxembourg est une fédération de Loges Maçonniques qui se sont placées sous son autorité. A ce jour, il est composé de 10 Loges réparties sur 4 pays. C'est une Obédience laïque, adogmatique et pluraliste qui peut accueillir des Loges mixtes, masculines ou féminines, constituées de membres régulièrement initiés. Leur nombre est à ce jour (2022) d’environ 400.    Le Grand Orient de Luxembourg n'initie qu'aux trois grades symboliques d'Apprenti, de Compagnon et de Maître. Les Loges travaillent à l'un quelconque des rites reconnus par lui.

Pour les Francs-Maçons, la recherche du progrès a toujours été un moteur dans leurs réflexions et leurs actions. Ce principe fait partie intégrante de la Tradition de l'Obédience. Le Grand Orient de Luxembourg œuvre pour le respect des Droits de l'Homme et le développement du principe de démocratie.

Par la vocation universelle des principes maçonniques, les loges du Grand Orient de Luxembourg accueillent bon nombre de nationalités différentes (surtout à Luxembourg) : luxembourgeoise, française, belge, néerlandaise, allemande, italienne, portugaise, etc…

Il est évident que les bonnes relations fraternelles avec les Obédiences des pays voisins et des pays plus lointains seront toujours soignées.

 

 

                                Les origines du Grand Orient de Luxembourg

 

Gol

La franc-maçonnerie « spéculative » est née au XVIIIème siècle en Angleterre et en Ecosse. Elle prend la suite de la maçonnerie « opérative » ou « de métier » qui réunissait des groupes d’ouvriers et d’artisans, notamment, dans le domaine de la construction monastique ou communale. La maçonnerie « spéculative » réunit des hommes et des femmes étrangers en général aux métiers de la construction. Toutefois, de façon symbolique, le maçon « spéculatif » œuvre à la construction du « Temple idéal ».

 

 

1729 : Il est fait mention d’une franc-maçonnerie à Luxembourg.

1763 : Installation de loges militaires dont les officiers sont anglais ou écossais.

1789 – 1814 : L’arrivée des troupes révolutionnaires françaises, puis l’avènement de Napoléon Bonaparte, marquent la période où se crée la Loge « Les enfants de la Concorde Fortifiée » qui reçoit ses lettres patentes du Grand Orient de France. Elle est issue des loges « La Concorde et La Parfaite Union ». A partir de 1815, elle est rattachée au Grand Orient des Pays Bas.

1814 – 1830 : La période prussienne voit la naissance du Grand-Duché de Luxembourg et la création de la loge militaire prussienne « Friedrich zur Vaterlandsliebe » puis la Loge « Blücher von Wahlstatt » qui reçoit ses lettres patentes de la « Grande Loge nationale des Trois Globes » de Berlin.

1926 :  Naissance de la « Grande Loge de Luxembourg ».

L’après-guerre 1939 - 1945 voit la maçonnerie luxembourgeoise se partager entre d’une part la maçonnerie adogmatique héritée du « Grand Orient de France » et du « Grand Orient de Belgique » et d’autre part la maçonnerie héritée de la « Grande Loge Unie d’Angleterre ».

C’est ainsi que le 26 novembre 1959 est créé le « Grand Orient de Luxembourg » par des Frères de l’atelier « l’Espérance » attachés à la laïcité et à la libre pensée. Cette première période se termine en 1968 où le « Grand Orient de Luxembourg » se met en sommeil. La loge « l'Espérance » reprend ses travaux en automne 1969 comme « L’Espérance - indépendante et souveraine ».

Le « Grand Orient de Luxembourg » est réveillé le 2 octobre 1982. Il est alors composé des trois ateliers : « L'Espérance », « Liberté » et « Tolérance ». C'est une obédience pluraliste car la loge « Liberté » est dès sa fondation un atelier mixte, certains ateliers masculins acceptent les sœurs visiteuses et, si toutefois ce cas n’existe pas encore, il pourrait y avoir des ateliers purement féminins.

Le 17 octobre 1987, « l'Espérance » donne naissance à l'Atelier « Tradition et Progrès ».

La loge « l'Espérance » quitte le « Grand Orient de Luxembourg » en 1990.

La loge « Licht und Wahrheit », à l'Orient de Bonn rejoint le « Grand Orient de Luxembourg » en 1991.

Le 22 janvier 2005, les loges « Fiat Lux », à l'Orient de Leeuwarden (NL) et « De Ruwe Kassei », à l'Orient de Gand (B) rejoignent le « Grand Orient de Luxembourg ».

Le 20 octobre 2005, les loges « Diogenes » à l'Orient de Turnhout (B) et « La Fayette » à l'Orient de Luxembourg ont été affiliées au « Grand Orient de Luxembourg ».

Le 10 octobre 2015, la loge « Europe et Fraternité » à l'Orient de Luxembourg a été affiliée au « Grand Orient de Luxembourg ».

Le 8 octobre 2016, la loge « Socrate » à l'Orient de Liège a été affiliée au « Grand Orient de Luxembourg ».

D’autres Obédiences existent au Luxembourg, notamment la « Grande Loge de Luxembourg » et la « Fédération internationale du Droit Humain ». La « Grande Loge Féminine de France » dispose d’une Loge qui se réunit dans les locaux du « Grand Orient de Luxembourg ».

 

 

                

 

                                                                                      

Extrait de la Constitution du « Grand Orient de Luxembourg 

 

La Franc-Maçonnerie, institution essentiellement philanthropique, philosophique et progressive, a pour objet la recherche de la vérité, l’étude de la morale et la pratique de la solidarité ; elle travaille à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’Humanité.

Elle a pour principe la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi-même, la liberté absolue de conscience. Respectueuse de l’appréciation individuelle de ses membres, la Franc-Maçonnerie ne formule ou n’invoque aucun dogme.

Elle a pour devise : Liberté, Egalité, Fraternité.         

Elle a pour devoir d’étendre à tous les membres de l’Humanité les liens fraternels qui unissent les Francs-Maçons sur toute la surface du Globe.

Centre de l'union de hautes valeurs morales qui, sans elle, auraient continué de s'ignorer, elle forme une société de personnes qui travaillent individuellement et collectivement au progrès de l'Humanité et exercent ainsi la bienfaisance dans son sens le plus élevé.

Elle recommande à ses adeptes l'action par l'exemple, la parole et l'écrit, sous réserve de l'observation du secret maçonnique.

 

Présentation des Loges du « Grand Orient de Luxembourg »

 

Le « Grand Orient de Luxembourg » se compose actuellement de dix loges (également appelées « ateliers ») dont chacune partage les mêmes valeurs maçonniques, mais se distingue notamment par l’orientation des sujets traités et/ou par le rite pratiqué. Veuillez trouver en annexe une brève description de ces différentes loges.

Au cas où vous seriez intéressé à formuler une candidature d’admission dans un des ateliers du « Grand Orient de Luxembourg », veuillez adresser votre candidature directement à l’adresse d’un de ces ateliers en joignant un curriculum vitae, une lettre de motivation et en indiquant si, dans le passé, vous avez déjà présenté une candidature auprès d’une autre Loge en vue de l’admission en Franc-Maçonnerie. Par la suite, un membre de l’atelier choisi se mettra en rapport avec vous.

L’adhésion à la Franc-Maçonnerie est un engagement discret qui demande notamment une participation effective aux travaux et une certaine affinité en faveur de symboles et de rituels.

Une demande d’admission est traitée avec toutes les précautions nécessaires afin de garantir la discrétion. Un(e) candidat(e) pourra arrêter la procédure d’affiliation à tout moment auquel cas l’atelier en question s’engage à effacer sans délai toutes données personnelles déjà transmises.

 « Liberté »

Date de création : 1982

Atelier mixte

Tenues : les 2e et 4e lundis du mois

Lieu : Luxembourg

Langue véhiculaire : Français

Contact :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La loge Liberté a été la première loge du « Grand Orient de Luxembourg » à choisir la mixité dès sa création. Pour les membres de Liberté la maçonnerie est une réunion de personnes qui ont le désir de contribuer au progrès de notre société par leur analyse, leurs échanges, leurs actions et leur idéal de justice.

Liberté veut dire pour eux : liberté d’être, de penser, de s’exprimer.

Cela se traduit par une démarche sereine, qui se nourrit de cultures, d’opinions et d’identités diverses. C’est dans cette diversité que se sont reconnus les artistes qui ont choisi cet atelier.

« Tolérance »

Création : 1982

Atelier masculin, acceptant les femmes franc-maçonnes à toutes ses réunions

Luxembourg - Premier et troisième lundis 19h30 - Francophone

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La Loge Tolérance s’est reconstituée lors du rallumage des feux du « Grand Orient de Luxembourg » en 1982.

Son ambition a été de constituer un atelier qui adopte une démarche délibérément tournée vers le travail et la réflexion sur les questions éthiques, morales, économiques, politiques et sociales. La Loge Tolérance s’est voulue ouverte et à l’écoute du monde et des hommes et femmes qui l’habitent.

La Franc-Maçonnerie traverse les temps et les générations. La Loge Tolérance ne se fixe pas de limites dans le temps, l’espace ou sur les thèmes pour ses travaux.

Elle invite également des orateurs non maçons à parler devant ses membres. Ces séances appelées des « tenues blanches » ont ainsi permis d’aborder des questions allant de la justification de célébrer les cinq cents ans de la découverte de l’Amérique à l’examen des relations entre sciences et religions.

Le rituel des travaux est pour les membres de cette Loge un cadre et un outil essentiel. Sa nature symbolique mérite le respect, l’étude et la réflexion. Mais ce ne sont pas l’Alpha et l’Omega des travaux. Les Francs-Maçons membres de Tolérance recherchent la ou les vérités dans ce qui organise, aide ou contraint la vie des hommes.

Pour les membres de la Loge Tolérance, la tolérance est bel et bien une vertu morale. Elle n’est pas la reconnaissance du droit à l’erreur de l’autre mais la reconnaissance de sa part de vérité, de notre part d’erreurs dans nos certitudes. La Vérité est une quête, pas une liste d’affirmations.

Quant à sa composition, la Loge Tolérance ne recrute ou n’affilie que des hommes. Les femmes ou plus exactement les Sœurs membres d’autres Ateliers maçonniques sont les bienvenues à toutes les tenues. Cette situation résulte largement du choix fait lors de la renaissance du « Grand Orient de Luxembourg » qui visait à assurer que les Loges fondatrices offrent un choix quant à l’adhésion ou à l’initiation de Sœurs. Ce pluralisme permet donc à une Loge de n’initier ou de n’affilier que des hommes, ou que des femmes, ou les deux.

Nous ignorons beaucoup plus de choses que nous n’en savons. Il faut donc s’ouvrir aux autres et à leurs opinions, sans pour autant tout accepter, ou tout tolérer.

 

«Tradition et Progrès »

Date de création : 1987

Atelier mixte

Lieu : Luxembourg

Langue véhiculaire : Français

Travaux : les 1er et 3e mardis du mois.

Contact :

Comme son nom l’indique, la loge Tradition et Progrès attache beaucoup d’importance aux traditions maçonniques et au progrès de l’Humanité.  Elle a été créée le 10 janvier 1987 par des frères de la Loge L’Espérance, loge mère du « Grand Orient de Luxembourg ». La loge Tradition et Progrès fut officiellement affiliée au Grand Orient de Luxembourg lors du Convent du 17 octobre 1987. Les frères fondateurs avaient rédigé le Règlement d’Atelier de telle manière que, sept ans plus tard, il ne fallait changer qu’un seul mot à l’article premier pour passer de la masculinité à la mixité franche, car telle était l’intention de la majorité des membres fondateurs, intention sous-jacente dans le mot « progrès » de l’intitulé de la nouvelle loge.

La Loge Tradition et Progrès affiche aujourd’hui les signes d’une belle santé. Comme son nom l’indique, elle attache beaucoup d’importance au respect de la tradition, tout en faisant attention à ce que la « tradition » ne devienne en aucun cas un obstacle au « progrès ». C’est pourquoi les travaux de cette loge s’orientent tout aussi bien à l’étude des rituels et de la symbolique maçonnique qu’à l’étude de problèmes de société.

« LICHT UND WAHRHEIT »

Date d’adhésion  : 1991

Loge mixte

Lieu: Bonn (Allemagne)

Langue véhiculaire: Allemand et parfois français

Tenues: généralement le samedi

Contact:https://loge-licht-und-wahrheit.jimdosite.com    

La Loge Lumière et Vérité basée à Bonn a été fondée en 1985. Elle a une histoire particulière puisque ses fondateurs étaient pour la plupart des francophones de différents pays vivant temporairement en Rhénanie. Avec quelques Sœurs et Frères allemands de la région, ils décidèrent de créer une Loge mixte, libérale et adogmatique, alors que seule la Franc-Maçonnerie masculine dite « régulière » jouait un rôle outre-Rhin à cette époque. Lumière et Vérité fut la première Loge de la région de Cologne-Bonn dans laquelle hommes et femmes travaillaient ensemble. La Loge possède un caractère international depuis ses débuts.

En 1991, la Loge est devenue membre du « Grand Orient de Luxembourg », Obédience dont elle partage sans réserve les valeurs libérales. Les Frères et Sœurs promeuvent un échange intellectuel foisonnant sur des sujets de société, de philosophie et de symbolique. Lumière et Vérité entretient des liens étroits avec ses Frères et Sœurs de Loges et d’Obédiences amies et reçoit à bras ouverts les Francs-Maçons de toutes Obédiences.

Die Loge Licht und Wahrheit in Bonn wurde 1985 gegründet. Sie hatte einen besonderen Weg: Ihre Gründer, überwiegend aus dem französischen Raum, lebten zeitweise im Rheinland. Gemeinsam mit einigen deutschen Schwestern und Brüdern vor Ort, haben sie es gewagt, eine gemischte, liberale, adogmatische Loge ins Leben zu rufen, als jenseits des Rheins fast noch ausschließlich die sog. Reguläre Freimaurerei für Männer eine Rolle spielte. “Licht und Wahrheit” war die erste Loge im Raum Köln Bonn in der Männer und Frauen gemeinsam arbeiteten. Die Loge hatte von Anbeginn an einen internationalen Charakter.

1991 ist die Loge Mitglied des Grand Orient de Luxembourg geworden, dessen liberale Werte sie uneingeschränkt teilt. Den Brüdern und Schwestern ist der lebendige geistige Austausch über gesellschaftliche, philosophische und symbolische Themen ein wichtiges Anliegen. Licht und Wahrheit pflegt intensiv den Kontakt zu Brüdern und Schwestern befreundeter Logen und Obedienzen und heißt Maurer aller Obedienzen willkommen.

« Fiat Lux »

Date de création : 2005

Atelier mixte

Lieu : Leeuwarden (Pays Bas)

Langue véhiculaire : Néerlandais

Travaux : les mercredis

Contact :  www.logefiatlux.nl

La loge Fiat Lux se réunit à Leeuwarden aux Pays Bas. Cette loge, constituée en 1939, est une loge en pleine évolution. D’une loge de tendance théosophique et contemplative, elle est devenue depuis des années une loge plus ouverte et active. Les membres actuels ont entamé un processus de réflexion sur les valeurs spécifiquement maçonniques. Ainsi, la fraternité, les rituels et les liens avec la société ont été intégrés dans le travail de la loge. Les résultats de ce cheminement sont le renouvellement et l’adaptation des rituels et ensuite, après une période d’autonomie, la demande d’affiliation auprès du « Grand Orient de Luxembourg », obédience adogmatique et pluraliste.

 « DE RUWE KASSEI »

Date d’adhésion  : 2005

Loge mixte

Lieu: Gand (Belgique)

Langue véhiculaire: Néerlandais

Tenues: tous les jeudis

Contact: www.deruwekassei.be

De Ruwe Kassei est un atelier de Gand (Belgique), fondé en 2004 avec pour but d’être une loge moderne dans les temps modernes. Depuis janvier 2005, l’atelier fait partie du « Grand Orient de Luxembourg ». Il travaille en néerlandais.

La loge est ouverte à toute personne, homme ou femme, qui est libre de dogme ou de vérités absolues, qui tâche de réfléchir et de travailler sur soi-même ainsi qu’à un monde meilleur.

Dans l’atelier, on insiste particulièrement sur la rencontre de l’autre. Les sujets dont on discute sont importants, mais ils sont surtout des occasions d’échanges et de rencontres.

Lid van het G:.O:.L:. sinds 2005

Gemengde Loge

Komt samen in Gent (België)

Voertaal: Nederlands

Tempelzittingen: elke donderdag

Contact: www.deruwekassei.be

De Achtbare Loge De Ruwe Kassei is een werkplaats die zich bevindt in Gent (België). Ze werd opgericht in 2004 met als doel een hedendaagse loge te zijn. Sedert januari 2005 maakt deze werkplaats deel uit van her Grootoosten van Luxemburg. De voertaal is Nederlands.

De werkplaats staat open voor manen en vrouwen die geen dogma’s of absolute waarheden aanvaarden, van gedachten willen wisselen met elkaar en willen werken aan zichzelf en aan een betere wereld. 

De werkplaats wil vooral wederzijdse ontmoeting bevorderen. Op de plank staan belangrijke actuele onderwerpen, niet alleen gericht op de uitwisseling van ideeën en opvattingen maar vooral ook op ontmoeting. 

« Diogenes »

Lid van het G:.O:.L:. sinds 2005

Gemengde loge

Komt samen in Turnhout (Dessel)

Voertaal: Nederlands

Zittingen : elke woensdag

Contact : www.diogenesgol.be

De  Achtbare Loge Diogenes wil een eigentijdse en toekomstgerichte loge zijn,  zij wil werken ter vervolmaking van de mensheid en steunt daarbij op de rede.

Zij legt in haar arbeid de nadruk op de parreisia, de vrijmoedigheid: de vrijheid van spreken en de bereidheid tot luisteren naar elkaar, in respect voor de antagonismen die bestaan in de loge en in de maatschappij.

Diogenes neemt zich voor standpunten niet alleen theoretisch uit te diepen, maar in de praktijk te brengen en streeft naar een democratische en progressieve vrijmetselarij. Diogenes wil ijveren voor het doorbreken van iedere vorm van discriminatie en zal trachten  scheidingslijnen op te heffen.

Diogenes  verwacht van  leden dat zij daadwerkelijk bijdragen aan de opbouw en de groei van de werkplaats, ieder volgens mogelijkheden, bekwaamheden en talenten.

Diogenes beklemtoont dat broederlijkheid een actief principe is binnen de werkplaats en in de maatschappij. Broederlijkheid betekent meer dan formele verdraagzaamheid, zij komt tot uitdrukking in een actieve en gezamenlijke inzet.

Date d’adhésion  : 2005

Loge mixte

Lieu: Turnhout (Dessel) Belgique

Langue véhiculaire: Néerlandais

Tenues: tous les mercredis

La loge Diogenes est un atelier contemporain dont les membres basent le travail en loge sur la parreisia: la franchise, la volonté de s’exprimer et la volonté d’écouter l’autre avec le  respect des différences et des antagonismes qui existent en loge comme dans la société.

Dans leurs travaux, ils se basent sur la raison et s’abstraient de tout dogme.

Diogenes a l’ambition d’être une loge démocratique et progressive, qui dénonce toute discrimination et qui essaie de lever les barrières existantes.

Diogenes attend de ses membres un participation active dans la construction et la croissance de l’Atelier et un engagement en société,  chacun selon ses moyens, ses talents et ses compétences.

Diogenes considère la fraternité comme un agent actif dans l’Atelier et dans la société.

 « La Fayette »

Date de création : 2005

Atelier mixte

Lieu : Luxembourg

Langue véhiculaire : Français

Travaux : les 1er et 3e mercredis du mois.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

La Loge La Fayette est une Loge récente de par sa date de création (2005), mais compte dans ses rangs des Maçons qui ont travaillé de longues années au sein du « Grand Orient de Luxembourg ».

Elle se déclare, entre autres, mixte, laïque, démocratique et ouverte.

Mixte : La Loge La Fayette est un atelier initiant et rassemblant des Maçonnes et des Maçons au sein d’une Obédience pluraliste.

Laïque : Convaincue de l’importance du principe de liberté absolue de conscience, la Loge La Fayette travaille avec les rituels les plus neutres en la matière, sans référence au Grand Architecte de l’Univers ou au Rite Ecossais, par exemple.

Démocratique : La Commission élue des Officiers Dignitaires qui administre la Loge est un organe d’initiative et de proposition. Dans ce rôle, elle reste à l’écoute permanente de l’ensemble des membres de la Loge.

Ouverte : Tant aux Hommes qu’aux idées. La Loge La Fayette reçoit tous les Maçons et toutes les Maçonnes, régulièrement initiés, sans distinction d’appartenance aux Obédiences. Quant aux travaux, ils ne comportent à la fois ni planches imposées, ni sujets tabous.

 « Europe et Fraternité »

Date de création : 2015

Atelier mixte

Tenues : les 1er et 3e vendredi du mois

Lieu : Luxembourg

Langue véhiculaire : Français

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ;  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La loge Europe et Fraternité se veut une loge autonome et souveraine, composée de femmes et d’hommes libres, hautement responsables de leurs engagements. La loge est laïque et adogmatique. Elle s’inscrit dans la tradition par son approche du symbolisme à travers son rituel maçonnique dit « des Anciens » et travaille avec constance pour une humanité meilleure, c’est-à-dire en vivant avec son temps et en miroir d’un monde en mouvement. Les membres d’Europe et Fraternité acceptent l’autre avec ses différences et ses richesses personnelles dans un esprit d’enrichissement.

Le choix des thématiques de travail est ouvert et varié, mais la dimension de l’Homme au sein de la Société face à son devenir constitue le socle des échanges. La loge considère que le symbolisme et la philosophie sont des outils et non des fins en soi.

Les fondateurs ont fixé que la loge Europe et Fraternité soit bien le lieu privilégié de la pensée aboutie et des échanges constructifs entre ses membres dans un esprit de totale liberté et de tolérance, tout en privilégiant le travail sur soi-même. Les fondateurs sont particulièrement attachés à ce que la loge s’inspire d’une fraternité nourrie de travail et d’amour de l’autre. Pour eux, la fraternité résonne comme une puissante valorisation de la vie humaine.

Pour la loge, chacun de ses membres reste le porteur de l’idéal maçonnique dans le monde profane par ses actions exemplaires et son implication sociétal au quotidien.

C’est dans le contexte de la construction de l’Europe plus précisément que la loge Europe et Fraternité considère que la Franc-Maçonnerie a plus que jamais un rôle à jouer et ses membres souhaitent œuvrer dans ce sens avec leurs modestes moyens.

 « Socrate »

Date d’adhésion : 2016

Atelier mixte

Tenues : le 1er, 3ème (et le cas échéant 5ème) lundi du mois

Lieu : Liège (Belgique)

Langue véhiculaire : Français

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La Loge Socrate est une association mixte qui prône un esprit de totale liberté et de tolérance et qui admet en son sein et à égalité absolue des femmes et des hommes, de tous bords, libres et probes, qui s'engagent à mettre en pratique un idéal de paix, d'amour, de fraternité. Elle s’oppose à toute forme d’extrémisme et de totalitarisme.

Elle se réunit deux fois par mois à Liège et demande à tous ses membres le respect des autres quelles que soient leurs opinions, afin de constituer un centre permanent d'union fraternelle en quête d’harmonie et de progrès.

Socrate, respecte les Droits de l’Homme, défend la Justice et la Tolérance tout en combattant les préjugés et toutes formes de discriminations : politique, raciale, sexuelle et philosophique. Ses travaux et sa réflexion concernent les questions sociales, économiques, morales, éthiques, sociétales et environnementales.

Si ce travail doit se faire avec le sérieux qui s’impose, elle pense aussi que l’humour et l’humilité sont preuves d’intelligence.

                                                                                                ⸫

 Précédent